View Post

Жертва и жертвоприношение: асимметрия, заданная пятном – Мария Есипчук

Говоря о жертве, легко увязнуть в путанице между внешним и внутренним, без понимания сущностно иной логики желания. Независимо от внешних сил, перед которой субъект действительно оказался в положении жертвы (война, политика, болезнь), существуют причины, заставляющие самого субъекта приносить жертвы своим богам. В том смысле, в котором в психической экономике задействованы процессы, полные интимных, невидимых другим жертв и ритуалов. О жертве …

View Post

Victimes de l’inconscient : du courage à la honte, par Philippe Cullard

Distinguer quelques paradigmes de la victime à partir des « Six paradigmes de la jouissance » avec lesquels Jacques-Alain Miller a jalonné l’enseignement de Lacan peut être tenté en suivant la progression d’une cure depuis ce qui l’inaugure jusqu’à son terme. Le moi-victime Le premier paradigme de la victime est sans doute à situer sur l’axe imaginaire du schéma L. Le sujet, …

View Post

Paradigma 5 : La víctima, entre lo real y los discursos – Vilma Coccoz

Existe un sentido amplio, generalizado, del significante “víctima”, lo cual motiva que, en ocasiones, sea difícil de atrapar, de saber a qué se está refiriendo exactamente quien lo usa. Por mi parte, propongo restringir su significado a aquella persona que, habiendo sufrido un daño real en su subjetividad, un hecho traumático y brutal, se ha quedado sin voz. Para contarlo, …

View Post

Paradigme 3 Présomption de culpabilité : forme astucieuse de victimisation. Par Amanda Goya

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme pose le principe de la présomption d’innocence comme garantie de respect des droits humains, attendu qu’elle définit pour toute personne accusée d’un délit, comme il est stipulé dans son article 11,  un droit à la présomption d’innocence tant que la culpabilité n’est pas établie, conformément à la loi et au moyen d’un jugement …

View Post

Paradigme 4 : La jouissance normale. Par Daniel Roy

Ah, il y a donc une jouissance normale ! Quelle bonne nouvelle ! Il y aurait donc en ce monde une zone, un territoire, un lieu, un futur peut-être, où il n’y aurait ni victimes ni bourreaux, ni harceleurs ni harcelés, ni tourmentés ni tourmenteurs, ni abuseurs ni abusés. Est-ce donc cela que désigne « cette nouvelle alliance du symbolique et de la …

View Post

Paradigme 6 : En découdre avec le réel. Par Sonia Chiriaco

Certes, vous êtes d’abord une victime parce que vous n’êtes pour rien dans ce qui vous arrive. Victime innocente de votre venue au monde, vous pouvez accuser le hasard, vos parents, ceux qui les ont précédés et dont vous devez porter le lourd héritage. Vous êtes au minimum victime du langage qui vous aliène, puis vous oblige à vous confronter …

View Post

« Au niveau de l’inconscient, le sujet ment » par Philippe Carpentier

Il y a un mensonge originaire sur la jouissance, sur das Ding, la Chose, cette première nomination du réel dans l’élaboration lacanienne. Le séminaire VII, L’éthique de la psychanalyse, auquel Jacques-Alain Miller réfère le troisième de ce formidable outil de travail que sont ses six paradigmes de la jouissance[1], représente une véritable coupure, conséquence des limites que Jacques Lacan rencontre …

View Post

Paradigme de la jouissance 2 : Victimes du langage, par Caroline Doucet

Après avoir dans le premier paradigme donné tout son poids à l’imaginaire, le deuxième paradigme fait prévaloir la dimension signifiante sur le registre imaginaire. Intitulé « la signifiantisation de la jouissance »[1], il traduit l’effacement de la jouissance par le signifiant. Ce qui est entraîné dans cette signifiantisation de la jouissance est modifié, apparaît sous une nouvelle forme. Lacan étend cette conceptualisation …

View Post

Paradigme de la jouissance 1 : Victime de l’Autre ? par Éric Zuliani

Dès 1938 – du vivant de Freud –, Lacan dans son texte sur les complexes familiaux, situe formidablement l’Œdipe au regard de la position de frustration qui inaugure l’existence du petit d’homme : « Bien qu’inhérente à la prématuration essentielle de ces pulsions, cette frustration est rapportée par l’enfant au tiers objet que les mêmes conditions de présence et d’intérêt lui désignent …