4083656653_4f6c59fabd_z

Le dictionnaire du Bruxellaire pour le congressiste de PIPOL 7

(Ou du brusseleir, brusselair, brusseleer: appellation du parler populaire de la ville de Bruxelles) 

Rassemblé par Jonathan Leroy de la Commission d’organisation 

Expressions bruxelloises :

À pouf = Au hasard

À s’n’aise = En toute décontraction, à Bruxelles on n’s’inquiète pas !

À tantôt ! = à tout à l’heure à la Tricoterie !

Aller à la toilette = aller aux toilettes

Assez bien (il y en a) = Beaucoup

Au plus = « Au plus on boit, au plus on a soif ! »

Avoir une bonne place = avoir un bon job

Brosser les cours = sécher les cours

C’est quoi ce brol ? = quel désordre !

Ça sting = cela ne sent pas très bon

Ça va ? = Avez-vous compris ? (à dire à la fin de votre intervention aux simultanées)

Ça te goûte ? = Ça te plaît ? (à placer lors du repas à la Tricoterie – « Au plus que tu la goûtes, au mieux que ça te goûte ! »)

En stoemelings = en douce, en cachette

Faire de son nez = faire l’important

Faire la file = faire la queue

Froucheler à la Tricoterie = Discuter avec des collègues lors d’une soirée mémorable

Il faut qu’ça blinque! = Faire briller.

Il n’a pas toutes ses frites dans le même paquet ! = Il n’a pas le gaz à tous les étages

J’ai eu bon = Ça m’a fait plaisir

-ke ou -je = suffixe qui peut être utilisé à la fin de pratiquement chaque mot, avec un effet diminutif (Un manneke, Une victimeke)

Mettez-vous ! = Je vous en prie, installez-vous !

Non peut-être ! = Oui, évidemment (à ne pas confondre avec « Oui, sûrement » = Certainement pas).

Nous autres = Nous (deux).

Paf (être ou rester) = être bouche bée

Qué biesse ! = Quel idiot !

S’il vous plaît ? / Quoi ça ? = pour demander de répéter  (Pardon ?)

Sais-tu ?= « tu sais », « vois-tu ? », « You know what I mean ? »

Salukess ! = Au revoir !
Se faire une une bèèès = Une bise (une seule, en Belgique)

Tirer son plan = se débrouiller

Tomber de son sus = être très étonné

Tu me dis quoi… = Tu me dira ce qu’il en est

Tu ris ? = Tu plaisantes ?

Tu sais = Tu peux (exemple = « Ça tu sais pas savoir ! »).

Volle gaz, ou Volle petrol = rapidement


Vocabulaire victimaire :

C’est pelant = C’est ennuyeux (peu de chance que vous l’utilisiez à Pipol !)

Ça ne peut mal = il y peu de risque de devenir victime

Être en affaires = être dans tous ses états

J’ai difficile (ou « J’ai dur ! ») = J’éprouve des difficultés

Trop is te veel = Trop c’est trop (si c’est trop en Français ET en Néerlandais, c’est que c’est vraiment trop !)

Tu peux là-contre = Tu peux le surmonter!

 

Exclamations :

Allez / alleï ! = Mot multifonctionnel (« Allez hein, te laisse pas aller ! »)

Amaï = exprime l’étonnement, l’admiration

Bardaf ! / Klète = Vlan ! (« Et klète Mariette ! »)

Bèèè-ke = le nombre de è correspond au degré de dégoût

Ça c’est tof ! = Quel chouette Congrès ! (vient de l’Hébreu Tov)

Godverdoeme ! / Nom di Dju ! / Potferdek !  = Zut !

Ouille ! = exprime la douleur

Ouille-ouille = exprime l’étonnement ou l’impossibilité

Ouille-ouille-ouille ! = Aïe aïe aïe !

Lien social :

Avoir un Boentje = avoir le béguin

Enrouler = embrasser une fille en soirée

Fréquenter quelqu’un = avoir une petite amie

Brette = dispute

Zwanze = humour typiquement gouailleur de Bruxelles


Les bruxellois :

À Bruxelles, vous croiserez des manneke (jeunes gens), des ket et des ketches, mais aussi des peï (plus âgé, souvent péjoratif – vient de « pays »)

Le bourgmeste = le maire

Un broebeleir = quelqu’un qui s’embrouille dans son discours

Dikkenek / Ziverèèr / Stoeffeur / Babbeleir = différentes nuances de vantards, prétentieux et autres bavards qui font de leur nez…

Fieu, fieke = Tu ris, fieu ?

Labbekak = un pleutre

Logopède = orthophoniste

Mandaï = personne occupée à des travaux ingrats et subordonnée à quelqu’un

Snul = idiot

Spépieux! = personne exagérément méticuleux ou méfiant quant à la propreté

Zinneke = d’origine incertaine, « Sang-mêlé » chez Harry Potter

Zot = fou

Moments de vie :

Déjeuner = Petit-déjeuner

Dîner = Déjeuner

Souper = Diner

Guindaille = fête

Wéék-Ent = important : la prononciation

Lieux :

Atomium = trying to be la tour Eiffel

Auditoire = grande salle de cours

Baraque à frites / fritkot = roulotte convertie en friterie

Houte-Si-Plout = désigne « un lieu tellement loin qu’on ne le met plus sur la carte ! »

Kot = petite chambre d’étudiant

Manneken pis = le roi de l’énurésie

Pissodrome = urinoir public (attention, en Belgique on peut devenir célèbre en faisant pipi !)

Pulsion orale :

Américain = steak tartare à la mayonnaise

Ballekes = boulettes (souvent à la sauce tomate avec les frites qu’on écrase à la fin dans l’assiette)

Chicon = endive

Chocolat = en avoir pour ne pas l’être

Choux de Bruxelles = parce que les belges ont donné un nom de légume à leur capitale

Couques = petit pain (au chocolat, etc.), viennoiseries

Douffe = être saoul

Fricandellescervelas = agglomérat de viandes incertaines, avec ou sans piccalilli…

Frites = L’or Belge

Goulafe = goinfre

Pistolet = petit pain rond

Une pintje = un verre de bière

Waterzooï = aussi bon que le gefilte fish, c’est à dire franchement pas bon

Zat / Scheele zat = saoul  / très saoul

Le corps parlant :

Boutroule = nombril

kette = désigne le sexe

Kiekebiche = chair de poule

Pet = derrière

Tich = le pénis, mais aussi parfois surnom affectueux dans le couple

Tiesse = la tête (exemple : « J’ai mal ma tiesse » pour « J’ai mal à la tête »).


Météo :

Drache = pluie intense (classée patrimoine immatériel par l’Unesco)

Drache nationale = pluie très intense

Il fait caillant = faire un froid canard

Il fait Douf = il fait chaud, lourd (à ne pas confondre avec une « douffe », quand on a bu trop de Chouffe)

Objets (pas que a) :

Un essuie = une serviette
Une l
avette = torchon
Une l
oque à reloqueter = une serpillère
Clinche/clenche = poignée de porte, mais aussi un maladroit
Dringuelle = pourboire
Sacoche = sac à main
Moulin = Un manège
Boiler = chauffe-eau
Kicker = Baby-foot
Latte = Règle
Mitraille = petite monnaie
Ramassette = petite pelle à main pour balayette.
Valves = tableau d’affichage
Michepape ou michepopotte = gadoue, bouillie (apprécié par les enfants)
Mister cash = distributeur automatique de billets de banque.
Vlek = chose sans valeur
Slache = sandale
Tirette = fermeture éclair

Pulsion :

Afonner = cul-sec (exemple = « Afonne ta bière ! », en fin de soirée).

Babeler = bavarder

Bloquer = étudier

Chipoter = « Elle chipote dans ses cheveux quand elle s’ennuie »

Couper au plus court = prendre un raccourci

Plekker = coller de sueur et de saleté

Spiter = éclabousser

Tchâler = pleurer

Toquer à la porte = frapper à la porte

Mathématiques :

 Septante = soixante-dix

Nonante = Quatre-vingt-dix

Pour vous perfectionner :

Brol = désordre (« Range ton brol, fieke ! »)
Blouche = petit dégât de carrosserie
C
raboudcha = gribouillis
Carabistouille = baliverne
Crollé = bouclé
Rawette = Petite quantité
Scherp = étroit
Skivelavabo = De travers.
Snot = morve
Spéce = bizarre (abréviation de « spécial »)
Stuut = Une contrariété

Translations : Espagnol, Anglais, Italien, Néerlandais