View Post

Meurs un autre jour, par Anaëlle Lebovits-Quenehen

S’il y a plusieurs acceptions du terme « victime », toutes désignent celui ou celle qui a subi un dommage. En mettant l’accent sur la passivité de la victime et l’éventuelle activité de ce qui lui cause du tort, le discours courant insiste sur son irresponsabilité consubstantielle. Si le discours analytique subvertit ce terme (le plus souvent pour le relativiser), c’est que …