View Post

La loi de la Loi du cœur : le moi toujours est victime. Une réflexion sur le Misanthrope de Molière Betina Ganim*

   La ley de la Ley del corazón: El yo siempre es víctima. Una reflexión sobre El Misántropo, de Molière Por Betina Ganim[1]   « Alceste…n’a pas fait d’autre victime que lui-même…souhaitons-lui de trouver ce qu’il cherche, à savoir : sur la terre, un endroit écarté, Où d’être un homme d’honneur on ait la liberté »[1] Si nous parlons d’un moi victime, avant …