View Post

« Victimes » des violences du langage, par Jean-Louis Aucremanne

Le thème « Victime » nous convoque à élucider la violence spécifique au parlêtre, le trouble dont le langage l’affecte. À la hauteur de la formule « le mot est le meurtre de la chose », la violence des humains comporte une destructivité inégalée dans le règne animal. Dans la pire abomination, le meurtre de la chose rejoint la Shoah. Et cette violence peut …