View Post

Méprise et lettre ot אות – Michèle Laboureur

Partons d’une expression de Freud[1] concernant des actes symptômatiques « vergreifen[2] » se méprendre, (le sens retenu est celui de l’erreur : gestes manqués), que Lacan développe en 1967 sous le titre « méprise du sujet supposé savoir » [3]. D’après les dictionnaires méprise (de méprendre) désigne une mauvaise action, l’erreur d’une personne qui se méprend ; est-ce plus tard chez Lacan le terme de « bévue » ? …